Une soirée à Versailles

Une fois encore, les Solistes du Concert d’Astrée vous proposent de partir à la découverte des plus belles pages de la musique baroque. Nous restons en France cette fois, avec la musique instrumentale en vogue à la toute fin du XVIIe et au début du XVIIIe siècle.
A l’époque, les compositeurs écrivaient beaucoup pour leur propre instrument. C’est ainsi que les clavecinistes Couperin ou Duphly, les violistes Marais ou Forqueray, le violoniste Leclair ont composé de nombreux petits bijoux qui mettent en valeur chacun de ces instruments. Mention spéciale pour Elisabeth Jacquet de la Guerre, claveciniste, mais surtout, une des seules femmes compositrices de l’époque.
Le violon a survécu au passage du temps en demeurant au centre de l’écriture musicale jusqu’à nos jours. Le clavecin et la viole de gambe n’ont pas connu le même destin : souvent malmenés ou détruits pendant la Révolution car ils étaient considérés comme des symboles de la Noblesse et la Royauté. Ce n’est qu’au cours du XXe siècle, grâce au mouvement de redécouverte du répertoire baroque et l’interprétation sur instruments anciens, qu’ils sont revenus sur le devant de la scène…

Programme de musique française, composé de pièces de Rameau, Marais, Leclair, Couperin, Forqueray, Duphly, Jacquet de la Guerre…

Avec
Les Solistes du Concert d’Astrée
Clémence Schaming
, violon
Isabelle Saint-Yves, viole de gambe
Violaine Cochard, clavecin

Église Saint-Jean-Baptiste, Bourbourg
Vendredi 15 mai 2020, 20h

Durée du concert: 1h15 environ